fr en
Logo de 13Atmosphere

Inspiration

FIT by ANTONY GORMLEY Nov. 23, 2016

A l’ombre de la gigantissime tour «Shard » de Londres,  la galerie “The white cube » vient de terminer l’exposition des œuvres sculpturales de l’artiste anglais Antony Gormley.

 Voici quelques lignes de cette étonnante expérience:

15 espaces  contenant une ou plusieurs sculptures se succèdent  en un labyrinthe, pour créer une série choc de rencontres physiologiques. Le visiteur a le choix entre différents passages,  selon des volumes et des masses d’occupation de l’espace.

Les premiers sont assez sages et laissent un regard direct sur l’œuvre quelle que soit sa masse « corporelle ». La notion d’échelle, et particulièrement celle du corps humain s’exerce dans un espace architectural.

Deux espaces ont attisé notre curiosité et éveillé notre découverte de sensations :

Le «sleeping field» où la masse volumétrique de 517 éléments en acier est éparpillée au sol … sur 30 à 40 m². Au premier regard on pense y voir la maquette d’un espace urbain, avec des blocs, des immeubles, des rues, des espaces à vivre, et des espaces de mobilité et de transition.

Ou bien un cimetière …

Au deuxième regard, chacun des 517 blocs est l’expression d’un personnage, assis, debout, couché, offrant le large spectre des sentiments de la lassitude au désespoir …

Aimerait-on vivre dans une ville où les immeubles évoqueraient des formes humaines ? 

« Moi j’habite dans le bloc du dormeur allongé sur le dos et je travaille dans le bloc de celui qui se tient la tête ?  Et toi ? » lui demanda-t-il… !

L’autre expérience intéressante et saisissante, celle du «Passage »:

Un tunnel de 12m de long, dont la forme est celle du corps debout, tel un cercueil…L’idée étrange et glaciale de rentrer dans sa tombe, de marcher vers le néant, l’inconnu,…12 mètres  à parcourir dans la plus stricte obscurité sans voir le bout du tunnel … puis au retour, heureusement une lumière dans la forme d’un corps… Frissons et questionnement de notre devenir, du jour où nous franchirons ce pas à jamais.

Le challenge de Gormley est de créer un show, une exposition, une installation, qui veut que formes et matières aient un impact fort sur notre ressenti, nous libérant ainsi nos attentes habitueles quant à la sculpture.

THM

Crédits photo: White cube, Antony Gormley, THM

 

En connaitre davantage sur:

La galerie “White cube”

http://whitecube.com/exhibitions/antony_gormley_bermondsey_2016/

Antony Gormley

http://www.antonygormley.com/show/solo