fr en
Logo de 13Atmosphere

Inspiration

UNE HISTOIRE DE PORTRAITS March 13, 2020

 Dans les premières décennies du 17eme siècle, une nouvelle génération d’artistes ambitieux entraînés par le talentueux peintre Caravaggio et le sculpteur Bernini, ont sorti la ville éternelle de Rome de son sommeil. Ils ont introduit un nouveau langage qui s’est étendu avec élégance et incite à l’émotion : LE BAROQUE, spectaculaire style chargé de drame, de dynamisme, de bravoure, pour réunir en un éclair peinture, sculpture et architecture.

Une révolution artistique va se déployer et résonner dans toute l’Europe. Sous l’influence de ces deux artistes Rome est devenue de 1600 à 1640 un haut lieu de créativité et d’initiatives, « The place to be » de l’époque !

Dès 1600, le Caravage exprime son talent avec des clairs-obscurs d’un réalisme intense. Il sera le chef de file de ce mouvement largement suivi. Sa toile « Narcissus » en est un des exemples les plus connus…

Comment ne pas évoquer Narcisse quand on parle de portraits ? Son histoire est considérée depuis la Renaissance comme la naissance de l’art de la mythologie. Alors que le garçon rejette cruellement ses adorateurs, Némésis décide, pour les venger, de le punir en le faisant tomber amoureux de luimême. Dans la toile du Caravage, Narcisse, enchanté de son image reflétée dans l’eau, en caresse la surface pour séduire la forme que lui renvoie le miroir. On y trouvera l’expression formidable du personnage avec un naturel saisissant.

Dans l’évocation nouvelle des sentiments qui se révèlent à travers la peinture, le Caravage, par le portrait de l’enfant mordu par un lézard exprime avec force l’effet de surprise et le sentiment de peur de l’enfant.

Quelques années après la mort du Caravage en 1610, le Bernin exprime ses multiples talents avec une série de sculptures d’une technicité exceptionnelle qui évoquent la vitalité naturelle, le drame et l’émotion.

Le travail sculptural du Bernin marque l’impulsion et l’influence donnée par le Caravage qui a fondamentalement changé la vision artistique de Rome à cette époque.

On découvre alors « la Méduse », sculpture du Bernin : celle qui d’un regard transforme qui elle veut en pierre, est, dans ce marbre, prisonnière d’ellemême et inoffensive … le portrait si puissant lui aussi dans l’expression du sentiment.

Inspiration du Baroque à Rome pour cette exposition qui se tient jusqu’au 7 juin au Rijksmuseum d’Amsterdam où les portraits du Caravage et  du Bernin sont à découvrir ou à redécouvrir.

THM

Crédit photo : THM