fr en
Logo de 13Atmosphere

Seen

DE DECOUVERTE EN DECOUVERTES Jan. 13, 2019

Clémentine de Chabaneix

 Peut-être êtes-vous déjà passé Rue Saint Roch à Paris sans remarquer la discrète vitrine de la Galerie Antonine Catzeflis… Comme toutes galeries Antonine présente régulièrement des artistes aux univers bien différents.

Celui de Clémentine de Chabaneix s’apparente à la douceur de l’enfance, une quête du passé parfois mélancolique, l’exploration des sentiments, des rêves, la fêlure des êtres…autant de sujets d’inspiration qu’elle transmet dans ses sculptures, faites de résine époxy, de céramique, de fer et parfois de bois.

Des jeunes filles romantiques aux accents surréalistes, des animaux dociles, une fuite de l’enfance, des métamorphoses. L’univers de Clémentine évoquent le monde des rêves et la vulnérabilité de la vie. Elle nous emporte dans son lexique intime et émotionnel, nous laisse deviner les combats intérieurs de notre vie. Clémentine explore jusque dans les replis de l’âme, nous entraine vers certains fantasmes … L’expression de son art a une volonté de surprendre.

La matière de prédilection de Clémentine, la céramique. Elle l’utilise pour la douceur sensible de la matière et la rondeur de ses sujets. Cette blancheur enveloppe la sculpture comme un voile d’organza posé délicatement.

Certaines œuvres nous rappellent les jouets de notre enfance, la sculpture n’est pas seulement une œuvre d’art, elle devient un objet utile :

Le lapin devient assise, le bonbon un pouf…Les chatons vous caressent du regard, le renard sort au jardin et le petit singe s’abrite de la pluie sous une feuille !

Une jeune fille porte dans ses bras un alligator comme une protection.

« Cela évoque pour moi la complexité du passage à l’âge adulte. Cet alligator ressemble à une sorte d’armure, il fait office de protection face au monde mais il incarne aussi la férocité du monde. Cette jeune fille l’étreint sans peur. C'est ambigu mais tout est là pour évoquer les sentiments ambivalents qui nous traversent chaque jour. » nous explique Clémentine.

Quand Clémentine se lance dans une nouvelle œuvre, elle laisse l’imagination et l’improvisation porter son travail…Elle aime presque les petits accidents sans risques prendre leur place sans craintes, car au commencement d’une œuvre ses idées ne sont pas forcément toujours définies.

L’émotion artistique de Clémentine s’exprime aussi par le trait. Un trait fin. Ses dessins en noir et blanc, vous emportent dans cet univers irréel, leurs expressions flirtent avec les angoisses de la vie, les rêves...

Et vous Clémentine de quoi rêvez-vous?

« Je rêve de pouvoir continuer à faire ce que j’aime, rencontrer des gens passionnés…  Faire de belles collaborations, cela me plait, car il est vrai que je suis très solitaire dans mon atelier. Alors de temps en temps, rencontrer « l’autre » sur un projet commun, c’est très précieux. » ecrit elle !

Clémentine de Chabaneix est décidément à découvrir …

http://www.clementine-chabaneix.com

 THM

Crédits photo: Julien de Gasquet

clementine portraitAutoportrait

Clémentine en quelques mots :

2019: Galerie Olivier Rousseau à Tours en juin 

 2018     Animacopia,Galerie Carole Descombe, Los Angeles, US

Galerie Olivier Rousseau, Tours, France  

Vendredi 13, Galerie Club Sensible, Paris, France

Galerie Christine Colon, Liège, Belgique

En solo à Galerie Antonine Catzeflis, Paris, France

  

2017    Galerie Picot-Le Roy, Morgat, France

Galerie Christine Colon, Liège, Belgique

Galerie Club Sensible, Paris, France

Galerie Antonine Catzeflis, Paris, France

Salon PAD (Paris Art Design), Paris, France

Trait pour trait, exposition collective de dessins, Galerie Olivier Rousseau, Tours, France

 

 GALERIE ANTONINE CATZEFLIS
23 rue Saint-Roch 75001 Paris