fr en
Logo de 13Atmosphere

Evocation

ABRACADABRANTESQUERIE, INVENTION ET DECOUVERTE Jan. 15, 2019

Il faut de l'imagination d'abord.... de la créativité... il faut de l'observation aussi... il faut de l'acceptation enfin, tant seule l'incrédulité empêchera aussi bien la découverte que l'invention... 

L'invention prime-t-elle ? Oui probablement car il faut, pour découvrir, à tout le moins imaginer que l'objet de découverte puisse exister, sinon comment le chercher?

Ainsi, le géologue pétrolier (espèce à protéger tant elle se raréfie) qui va "découvrir" un nouveau gisement appartient bien à la race des poètes... il aura d'abord dû le concevoir, l'imaginer, l'idéaliser enfin pour convaincre l'investisseur de foncer et s'enfoncer dans les profondeurs de la terre incertaine... 

Si l'invention prime, encore faut-il pour découvrir que l'objet pré-existe... La découverte de l'Amérique n'est-elle pas le fruit d'une invention erronée? Un succès empirique façon tarte Tatin...

Ainsi on invente ce qui n'existe pas et l'on découvre ce qui existe... Qu'en est-il lorsque le mari volage invente des abracadabrantesqueries pour n'être pas découvert? (Nous n'aborderons pas le sujet de l'épouse volage) 

On en arrive alors à la découverte fortuite... La note d'hôtel oubliée dans la poche, le lapsus révélateur, le voisin qui a tout vu, le téléphone trop bavard... La découverte n'a pas fait l'objet d'une invention préalable mais la chose est bel et bien pré-existante. 

On parle beaucoup de la découverte de soi... Révélation travaillée, pas fortuite pour un sou... celle par laquelle on plonge au plus profond de son être pour se réinventer..