fr en
Logo de 13Atmosphere

L'invité du 13

L'ART GRAPHIQUE AU CENTRE 13 janvier 2017

Alain Moatti pour le Centre National du Graphisme à Chaumont (52)

 

« La manipulation et l'erreur doivent être à la base du processus créatif, afin d'apporter caractère et singularité au résultat final. » explique Alain Moatti dans la présentation de l’agence Moatti-Riviere. iI ajoute « L’imaginaire, l’émotion, la sublimation du programme et l’histoire des lieux sont les points de départ de tout projet ».

C’est de cette base que recherches d’idées et réflexions ont vu le jour pour le projet du Centre National du graphisme « Le Signe » à Chaumont dans la Haute Marne. La restructuration d’un ancien bâtiment de la Banque de France, auquel s’ajoute une extension pour accueillir le centre, le tout dans le contexte d’une réflexion global du secteur de la gare de la ville et d’une démarche environnementale.

Toute l’influence de l’art du graphisme et de son univers intime se retrouve dans cette architecture, On retrouve de par les choix des matières, des plans de murs et les toitures qui rappellent la feuille, la page de papier, l’affiche, par leur finesse. Prouesse technologique pour ces panneaux de 12cm d’épaisseur composés de pierre en parement et âme en nid d’abeille d’aluminium, pour sublimer la pierre dans toute sa finesse.

Ces murs dans le symbolique du projet sont aussi la clôture, la protection du bâtiment, la pierre est semblable à celle de la Banque de France, son échelle s’applique au respect de celle des maisons de la ville de Chaumont, l’intégration dans l’espace urbain est sans faille.

A l’intérieur, l’espace réservé aux expositions temporaires est sans limites avec une hauteur sous plafonds allant de 5 à 10m, qui permet une expression très large et libre de la structure de l’exposition en elle-même. Le visiteur ne se déplace plus dans une géométrie architecturale mais dans un espace libre qui de surcroits offre des vues privilégiées sur la ville.

De grands pans de verre glissés entre les pans de pierre, des différentes façades invitent le passant à des vues de l’extérieur vers l’intérieur du bâtiment, créant la curiosité de part et d’autre.

« L’ensemble des interventions
à l’intérieur du «Signe» exploite 
la «2 dimensions»: le dessin, le trait, la ligne, le point et la couleur jouent sur les perceptions de l’espace, modifient les surfaces, leur rythme et les volumes. » explique Alain Moatti sur ce projet.

Le dessin s’utilise en aplat, monochrome, la couleur caractérise chaque espace intérieur, et l’intervention du graphisme est partie prenante de l’architecture, « elle s’inscrit dans ses murs comme un filigrane, marque sa surface ».

Ce projet a été réalisé avec un partenariat entre l’agence Moatti-Riviere et Polymago (agence d’identité visuelle, d’édition et signalétique) dirigé par Juliette Weisbuch depuis 1985.

De l’envie de raccrocher le lieu, la ville et la mission est né un drôle d’alphabet des formes chaumontaises. Il est composé de 86 signes issus du patrimoine de la ville et du patrimoine graphique de la collection d’affiches que détient celle-ci.

Ces signes sont repartis à travers le bâtiment sur les murs, les plafonds et les sols selon des échelles différentes et oriente le visiteur dans l’espace.

On a remarqué le carré de pixels incrusté dans le sol existant de la Banque, clin d’œil d’un graphisme actuel !

Mais le plus surprenant se trouve sur les carrelages des toilettes. 220 silhouettes d’hommes et de femmes, a priori reconnaissables, habitants de Chaumont, ou graphistes se prêtant au jeu de la prise de vue, pour remplacer l’anonymat des pictogrammes universels.

« Simple dans sa fine mono-matière, riche dans son volume, le centre international du Graphisme est une abstraction silencieuse prête à recevoir toutes les images » nous confie Alain dans le creux de l’oreille…

THM

Credits photo : Michel Denancé

 

Pour les curieux ou une escapade de week end:

La ville de Chaumont est à 2 heures et demie par la route de Paris pour découvrir le Centre National du Graphisme :

http://www.centrenationaldugraphisme.fr/

 

En savoir plus sur Alain Moatti :

Alain Moatti Portrait d’Alain Moatti par: @Doris Lê

Architecte DPLG diplômé de l’Ecole d’Architecture Paris-Villemain en 1988, est membre de l’académie d’Architecture.

Alain a 30 années d’expériences dans le domaine de l’architecture, de l’architecture intérieure, de la scénographie et du design. Après différentes expériences en agence entre 1985 et 1994, il ouvre sa propre agence d’architecture et de scénographie.

En 2001, il rencontre Henri Rivière (1965-2010) avec lequel il fonde l’agence Moatti-Rivière l’année suivante.

Après avoir transformé un hôtel particulier en maison de couture pour Jean Paul Gaultier, l’agence se soit confier des projets prestigieux comme le Musée Champollion à Figeac (2007), l’Historial Charles-de-Gaulle à l’Hôtel Nationaldes Invalides à Paris (2008), la Cité internationale de la dentelle et de la mode à Calais (2009), le Musée des Arts décoratifs et de la Mode à Marseille (2013), le réaménagement du 1er premier étage de la Tour Eiffel (2014)

www.moatti-riviere.com

Polymago :  www.polymago.fr