fr en
Logo de 13Atmosphere

L'invité du 13

HOMMAGE FAMILIAL 13 juillet 2020

Il s’appelait Jean, il était menuisier - ébéniste dans le pays nantais.

il fabriquait du mobilier pour les collectivités, des meubles pour les magasins, et des petits meubles en chêne clair.

Avec son fils Yves et sa fille Jeanne, en 1955, ensemble ils transfèrent l’atelier à Angers pour développer une entreprise et s’installent dans 500m2. 

Une prairie de 12ha acquise à Beaucouzé près d’Angers en 1968 a vu naitre en 1979 la construction de 5000m2 de bâtiments, puis de 10 000 m2 les années suivantes. 

Inspiré par le design scandinave, Yves dessine et développe alors de nouvelles idées pour aménager les chambres dans un style « jeune », invente des armoires secrétaires pour étudiants… en chêne clair ! Puis toujours un crayon à la main, Yves s’intéresse aussi à la création de mobilier pour la chambre parentale, et le mobilier de séjour !

A partir de 1962, les essences de teck pour des finitions huilées et les essences de noyer du Maroc sont très en vogue.

Les dessins évoluent vers du mobilier de séjour compacte type « bahue » incluant rangement, tiroirs, vitrine, bar, niche …

Les tiroirs seront fabriqués en hêtre, massif avec un assemblage en queue d’aronde. Le mobilier est de qualité, reconnu par le label NF et les finitions du bois remarquables.

Yves en recherche constante des tendances de l’époque oriente ses créations vers du mobilier juxtaposable par éléments, et composable pour des implantations à personnaliser selon les besoins de chaque intérieur.

A partir de 1970, un grand succès pour la Maison MACE, la table aux allonges intégrées, il suffisait de coulisser le plateau pour faire remonter les allonges et agrandir le plateau de la table « Zebulon « (Merci Pollux !) et offrir un espace plus généreux pour les repas selon le nombre de convives.

Les années 80 offrent une tendance de bois clair et de chêne blanchi, pour composer des éléments de rangement, des bibliothèques plus aérées sur un système d’échelles …quelques essais de meuble et consoles en laque brillante, du mobilier en sous traitance pour l’hôtellerie de luxe, et pour Hermès.

Elles révolutionnent aussi l’entreprise avec le lancement du mobilier de bureau en bois, Les finitions d’ébénisterie, et les plateaux « postformé » dans le sens du fil font la renommée de la maison. Le mobilier de bureau prend de plus en plus d’importance, et le mobilier d’habitat S’éteint.

Les marchés changent, évoluent, la maison aussi…

Une première famille très implantée dans le domaine du bureau reprend l’entreprise, Yves y restera jusque ‘a sa retraite.

La continuité est assurée, avec le passage d’une famille à une autre, des designers interviennent sur les collections et les bureaux restent positionnés dans une niche haut de gamme, reconnu.

Les marchés et le secteur du mobilier de bureau évoluent constamment, le groupe Français « Magentia » s’intéresse à l’entreprise angevine et la reprend pour compléter son offre dans ce domaine.

Yves est alors contacté pour venir transmettre et raconter l’histoire de la maison, l’esprit dans lequel il l’a faite grandir, pour que perdure une image de qualité, et l’âme de la Maison MACE.

https://www.youtube.com/watch?v=58EDICTXbME

Malheureusement, depuis les crises et les marchés se sont transformés et la Maison MACE ne restera plus qu’un souvenir dans le cœur de ceux qui l’ont connue …

Une histoire de famille,

La mienne !

Merci cher Jean, mon grand-père,

Merci cher Yves, mon père...

THM

 Crédits photos: THM, Archives familliales Macé

Quelques détails :

Jean macé Jean Macé est né en 1897, nous a quitté en 1995.

Yves Mace Yves est né en 1931 … et se porte toujours à merveille ! Il lira même cet article sur son ordinateur!