fr en
Logo de 13Atmosphere

L'oeil

DJ OGB MONTE LE SON… 13 juillet 2017

C’est parce qu'un de ses copains mixait déjà mais ne s’intéressait pas au Hip Hop que le jeune DJ OGB a décidé de s’aventurer lui-même dans cet exercice.

Apres quelques mois d’apprentissage aux notions de base du mixage avec le  « Phrasemixing » et le « Beatmatching », le jeune DJ rencontre son mentor qui l’aide en lui prêtant du matériel et partage avec lui son expérience, l’encourage et l’accompagne.

Depuis trois ans DJ OGB s’organise, répète, monte ses « Songbank » mixe, scratch … et de plus en plus, joue en live dans les clubs.

Ah le live ! c’est sans doute l’occasion pour DJ OGB de devenir le personnage qui colle avec le son qu’il choisit, en y intégrant sa propre image.

« Il faut avoir confiance en soi pour jouer en live, nous explique-t-il, tout est en direct on n’a pas le droit à l’erreur … et quand on débute il y a toujours quelques transitions ratées...»

Est-ce si facile de prendre 2 chansons existantes, les mixer, pour en faire un moment agréable, fluide, avec un son nouveau pour faire danser la foule ?

L’indicateur de base du succès, « crowdreaction », se mesure au nombre et à l’enthousiasme des danseurs sur la piste…La plus grande satisfaction de notre DJ, est celle de faire venir sur le « dance floor » le maximum de filles possible pour que les garçons les rejoignent...créer l’ambiance devient alors le signe du succès !

Comment s’y prendre ? Faire du « Banger » …reprendre des hits plus anciens mais pas trop, juste un peu oubliés mais connus de tous, les mixer avec le juste « Beatmatching » et essayer d’en faire un nouveau succès … ou simplement utiliser les hits du moment pour un plus jeune public…

Si la transition des chansons est bonne, les danseurs restent sur la piste et la soirée se révèlera être réussie !

Mais il n’y a pas de « live » sans travail préalable. C’est ce que préfère DJ OGB : Le travail au studio, la recherche musicale, travailler la technique et s’entrainer sur les platines.

La particularité de DJ OGB, 20 ans, être équipé de 2 platines des années 80, avec une table de mixage moderne, pour garder une approche « old school » du « DJing » pour créer sa différence et en faire son identité.

L’identité visuel le et le look sont aussi essentiels, ils doivent être en réelle adéquation avec la musique produite.

Son ami Ron, lui ,fait de la « House » il a un look plus chic et branché … chemise sympa, pantalon et chapeau. DJ OGB dans sa spécialité de Hip Hop va lui,  préférer une petite veste manche courte, T-shirt et chaine dorée, plutôt en noir et parfois en total look « survet ».

L’accessoire indispensable : la casquette griffée « Stüssy » ou «  Supreme » de préférence !

Cette occupation peut devenir un job à part entière et demande aussi des qualités de négociateur pour les contrats, trouver des lieux, il faut rester branché en permanence sur les nouvelles techniques, les nouveaux hits, se faire reconnaitre des réseaux sociaux, travailler le plus souvent en live et s’adapter aux platines de MK2 à MK5( pour les initiés) des clubs… quand la technologie vous tient !...

Il convient de réaliser qu’il faut des heures et des heures de répétition en studio pour que le « Phrasemixing » et le « Beatmatching » ne deviennent qu’un pour vous faire danser au bout de la nuit.

DJ OGB ne rêve-t-il pas lui aussi de reconnaissance dans sa discipline et pourquoi pas recevoir le prix « DMC » lors d’un championnat du monde … des années de préparation pour un jugement sur 6 minutes d’intervention !

C’est tout le succès que l’on peut lui souhaiter …

 

THM

Credits photo : DJ OGB - THM

La liste des DJ de Hip Hop à connaitre :

DJ Jazzy Jeff, DJ Q-Bert ( 2 prix DMC), A-Trak ( 1 prix DMC), DJ Woody, Dwells, Mr Switch ( 1 prix DMC), DJ Fly ( 1 prix DMC),DJ Snake, DJ Cut Killer ( jouant dans le film La Haine), DJ Pone

 Où trouver DJ OGB :

Instagram : @therealnessspeak

Facebook : https://www.facebook.com/xdjogbx/?hc_ref=SEARCH